Sommaire

Coudre ses vêtements

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Coudre ses vêtements est un moyen simple et gratifiant de faire des économies. Personnaliser un modèle existant ou créer une pièce de A à Z sont accessibles à chacun selon sa méthode et son niveau : quel que soit votre choix, vous obtiendrez des modèles uniques et sur mesure, pour un budget raisonnable. Découvrez toutes les astuces coudre ses vêtements sans difficultés !

1. Choisissez le bon matériel

Comme bon nombre d'activités manuelles, il est difficile de coudre ses vêtements sans investir, au préalable, dans le matériel adapté. Avoir les bons accessoires permet, pour un budget qui reste limité, de gagner du temps et de se simplifier la tâche. Le seul gros investissement peut venir de la machine à coudre ou de la surjeteuse.

  • Les ciseaux de coupe doivent être longs et solides et ne doivent être utilisés que pour couper le tissu afin de préserver leur tranchant. Accompagnez-les de ciseaux classiques pour couper le papier et le carton, de petits ciseaux ou d'un coupe-fil pour couper les fils et d'un découd-vite pour découdre les coutures.
  • Le fil est essentiel à la qualité d'un ouvrage. Pour coudre vos vêtements, prévoyez une collection de bobines de fil de qualité aux de couleurs basiques : noir, blanc, gris, rouge, bleu, vert et jaune. Complétez-les à mesure de vos besoins.
  • Les épingles permettent d'assembler les morceaux des vêtements avant de les coudre. Choisissez-les en acier, extra-fines et sans tête fantaisie. Elles évitent les épaisseurs superflues à l'épinglage et peuvent même rester en place durant la piqure à la machine. Accompagnez-les d'un porte-épingles et d'un aimant pour les ramasser !
  • Les aiguilles peuvent être des aiguilles à main ou à machine. Prévoyez un assortiment de différentes tailles, à compléter à mesure des ouvrages par des aiguilles spéciales jersey, denim, cuir, etc.
  • La craie est l'instrument de marquage traditionnel utilisé pour tracer des repères éphémères sur le tissu : il suffit de frotter pour les faire disparaître. Il existe désormais des feutres effaçables, à l'eau ou même à l'air, permettant plus de précision.
  • Le mètre-ruban permet de mesurer n'importe quelle droite ou courbe. Il peut être accompagné d'un réglet pour tracer les ourlets, d'une règle graduée japonaise (entièrement quadrillée), d'une équerre et d'un perroquet (un instrument de dessin des courbes) si vous envisagez de faire ou de modifier vous-même des patrons.
  • Le fer à repasser est un compagnon indispensable en couture. N'importe lequel peut faire l'affaire, tant qu'il est propre et en état de marche.
  • La machine à coudre doit être adaptée à vos besoins. Si vous débutez, un modèle de base assurant point droit et zigzag, avec bras amovible, peut être suffisant. Au fil du temps et de vos progrès, vous apprécierez cependant un choix plus varié de points, de pieds de biche, voire de réglages automatiques dont la boutonnière.
  • La surjeteuse sert à assembler des tissus extensibles ou à surfiler parfaitement les bords en coupant le surplus pour leur éviter de s'effilocher. Elle n'est absolument pas indispensable, en particulier au commencement, mais permet un rendu plus propre pour les puristes.

2. Apprivoisez votre machine à coudre

Pour coudre ses vêtements, mieux vaut savoir coudre à la machine. Prenez le temps de faire des essais et de réaliser de petites pièces pour apprendre à la maîtriser.

  • Prenez des cours ! Il est facile de trouver des cours de couture près de chez soi et quelques notions de base peuvent gagner du temps, épargner un certain nombre de déconvenues et démystifier la couture. De nombreux tutoriels vidéo, gratuits sur Internet, peuvent offrir une aide plus ou moins similaire. Il existe également des livres simples et détaillés.
  • Testez les différents réglages de votre machine : longueur de point, largeur de point, point droit ou zigzag, tension du fil, etc.
  • Entraînez-vous à faire plusieurs cannettes, changez-les, enfilez le fil plusieurs fois.
  • Piquez sur des chutes de tissu à la pédale, au volant, en droites et en courbes.
  • Apprenez le vocabulaire propre à la couture : la laize, le biais, la trame et la chaîne, le droit fil, l'embu, les valeurs de couture, etc.
  • Familiarisez-vous avec les techniques de couture : l'entoilage, les ourlets, les fronces, les pinces
  • Réalisez des ouvrages simples : cousez une nappe, des serviettes de table, des lingettes, etc. Passez ensuite aux ouvrages en volume, comme un sac à tarte ou des coussins.
Lire l'article Ooreka

3. Choisissez votre patron pour coudre des vêtements

Pour coudre un vêtement, il vous faut un patron. Vous en trouverez certains gratuits en ligne et un grand nombre à acheter, en version papier ou numérique. Choisissez le vôtre soigneusement pour éviter de vous décourager face à un montage trop compliqué ou une forme inadaptée.

Suivez les instructions fournies avec le patron. Une grille de montage est comprise dans tous les bons patrons, indiquant la marche à suivre étape par étape, parfois à l’aide de visuels. Lisez ces instructions en entier avant de vous lancer, afin de comprendre la méthode de montage dans son ensemble.

  • Pour une première fois, préférez un patron papier plutôt qu'un patron PDF. Vous n'aurez ainsi ni à l'imprimer, ni à l'assembler.
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Commencez par des formes simples ! Si vous débutez, testez les foulards avant de passer aux jupes ou aux robes. Gardez les pantalons et les chemisiers pour plus tard.
  • Évitez les braguettes, les cols, les ceintures, les fermetures Éclair ou les manches montées. Préférez les ceintures élastiques, les manches kimono ou les cols ronds, par exemple.
  • Pour choisir la bonne taille de patron, prenez vos mesures. Conservez-les et actualisez-les régulièrement : ces mesures seront à comparer à celles données sur le patron, les tailles variant souvent selon les marques.
  • Lorsque vous modifiez ou créez un patron, n'oubliez jamais les valeurs d'aisance : sans elles, le vêtement colle comme une seconde peau !

4. Trouvez le bon tissu

Coudre ses vêtements sans problèmes dépend, pour beaucoup, du tissu choisi. Certains sont plus difficiles à manipuler ou réclament des accessoires spécifiques pour les travailler correctement. Choisissez avant tout le vôtre en fonction de sa facilité de couture et de l’ouvrage à réaliser. N’oubliez cependant pas le style, le confort ou encore ses qualités techniques ou sa laize.

  • La facilité de couture : les cotons sont les tissus les plus faciles à coudre, disponibles à petit prix et dans une gamme infinie d’épaisseurs ou de couleurs. Les tissus fragiles, comme la soie, ou extensibles, comme la maille, sont les plus difficiles à coudre.
  • L’ouvrage : suivez les indications données par le patron, le blog, les internautes ou l’image du vêtement. Pour les basiques, un tee-shirt est en jersey, une chemise en coton léger, un pantalon en toile, une robe en coton, un manteau en lainage…
  • Le style : prenez en compte vos goûts mais également le tombé du tissu. Un tissu très souple dessine les courbes et arrondit les angles, un tissu rigide dessine des angles durs et structure la silhouette.
  • Les qualités techniques : il existe des traitements antitaches, imperméabilisants, antiacariens, antibouloches… Certains tissus possèdent également des caractéristiques qui leur sont propres. Les fibres naturelles (coton, lin, chanvre, soie, laine, cachemire) sont ainsi respirantes, contrairement aux fibres synthétiques (polyamide, polyester, Lycra, acrylique, polaire…). Choisissez les qualités du tissu en fonction des vêtements à coudre, par exemple imperméable pour un manteau ou antibouloches pour un pull.
  • La laize : il s’agit de la largeur du rouleau de tissu. Les tissus fragiles sont généralement disponibles en rouleaux de 90 cm de large, les plus courants en 140 ou 150, les tissus d’ameublement en 180, voire en 300. Pensez à vérifier les indications données par le patron concernant le métrage, pour éviter les mauvaises surprises.

5. Faites des essais

En couture, seule l’expérience vous permettra de progresser. N’ayez pas peur de vous tromper et lancez-vous. N’hésitez pas à vous faire aider le cas échéant !

Sachez décomposez. Pour éviter les angoisses face à un modèle compliqué, adoptez la technique du pas à pas. Une fois le montage d’ensemble compris, avancez une étape après l’autre : concentrez-vous sur une manche, puis la seconde, puis un col, puis la parementure, etc.

  • Placez les pièces du patron sur le tissu choisi, plié en deux ou en simple selon les instructions, et en respectant le droit fil.
  • Épinglez chaque morceau.
  • Ajoutez les valeurs de couture si le patron ne les prévoit pas : 1 cm pour les coutures simples, 2 cm pour les ourlets, etc.
  • Coupez chaque morceau avec des ciseaux à tissu, sans oublier les crans éventuels indiquant l’emplacement de pinces ou de plis.
  • Retirez les épingles. Si besoin, utilisez une craie pour identifier les morceaux de tissu sur l’envers (manche, bas, etc.).
  • Surjetez ou surfilez tous les morceaux.
  • Coupez les morceaux dans du thermocollant si certains demandent à être entoilés. Dans ce cas, collez les morceaux de thermocollant sur l’envers des morceaux de tissu au fer à repasser.
  • Assemblez les morceaux selon les instructions, dans l’ordre indiqué par le patron. N’oubliez pas les points d’arrêt pour chaque couture et repassez les morceaux ou les coutures très régulièrement.
  • Piquez à votre rythme, en vous aidant du volant si besoin. Mieux vaut avancer lentement, plutôt que de découdre et de recoudre chaque couture plusieurs fois. Vous pouvez également piquer les coutures avec un fil et un point de bâti, avant de piquer les coutures définitives.
  • Terminez par les finitions : ourlets, élastiques, broderies, boutons…

Matériel nécessaire pour coudre ses vêtements

Imprimer
Aiguille à coudre

Aiguille à coudre

Moins de 1 €

Ciseau de couturière

Ciseau de couturière

À partir de 15 €

Craie

Craie

À partir de 1 €

Fer à repasser

Fer à repasser

À partir de 40 € environ

Fil à coudre

Fil à coudre

Environ 2 €

Machine à coudre

Machine à coudre

À partir de 160 € ou à partir de 5 € la journée en location

Mètre de couturière

Mètre de couturière

À partir de 3 €

Tissu

Tissu

À partir de 4 €

Ces pros peuvent vous aider