Réussir l'aménagement de son coin couture

Sommaire

Réussir l'aménagement de son coin couture

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Un coin couture bien aménagé est le secret de toute couturière efficace. Pourtant, la question reste de savoir comment l’optimiser. Pour rentabiliser les petits espaces, bien ranger votre matériel et profiter d’un espace où coudre avec plaisir, découvrez quelques astuces pour aménager son coin couture sur-mesure !

1. Évaluez vos besoins et vos contraintes pour créer votre coin couture

Aménager un coin couture dépend, avant tout, de votre intérieur et de la place dont vous disposez. Dans tous les cas et quelle que soit sa taille, il doit pouvoir accueillir toutes les activités liées aux travaux de couture..

Les espaces de couture

Avant tout, il vous faut déterminer quelles activités vous y pratiquerez afin d’anticiper sur la place et les rangements qu’il vous faudra.

  • Le patronage demande de la place. Il vous faut pouvoir étaler de grandes surfaces de papier à plat et pouvoir tourner autour. Idéalement, choisissez une table haute de grande taille, placée au centre de l’espace. Surveillez le matériau de cette table : il ne doit ni trop glisser, ni accrocher les tissus. Si vous disposez de suffisamment de place, rassemblez deux bureaux ou deux tables ou bien utilisez une grande planche posée sur des supports. Le format carré vous offrira une grande surface de coupe, parfaite pour les patrons et les tissus.
  • La couture dépend de chacun. Si vous piquez à la machine à coudre uniquement, un bureau simple suffit. Si vous disposez d’une machine à coudre mais aussi d’une surjeteuse, d’une recouvreuse ou d’une machine à broder, prévoyez suffisamment de place pour toutes les installer ! Dans ce cas, un plan de travail allongé contre un mur permet de disposer les machines côte à côte.
  • Le repassage fait partie intégrante de la couture. Il peut, cependant, se contenter d’un fer à repasser associé à une petite planche, à poser sur la table de coupe ou de couture, comme nécessiter d’installer une véritable centrale vapeur. Faites votre choix selon la place dont vous disposez.
  • Le stockage varie selon les couturières mais nécessite généralement de la place. Il comprend les coupons de tissu, les rubans, les fermetures à glissière, les boutons, les fils et toutes les autres fournitures. Prévoyez, au minimum, un grand placard ou une étagère à larges cases. Des modèles bas peuvent servir à la fois de stockage et de support à une planche de coupe.

La taille du coin couture

En fonction de vos besoins et de la taille de votre logement, plusieurs solutions sont à envisager.

  • La pièce dédiée : si vous habitez un grand logement, peut-être avez-vous suffisamment d’espace pour consacrer une pièce entière à votre coin couture. Dans ce cas, profitez-en pour créer plusieurs espaces pour chaque type d’activité : une table pour coudre, une table de dessin et de coupe, une planche à repasser, des étagères et des placard de rangement…
  • Le coin dédié : solution la plus fréquente, le coin dédié consiste à créer un espace couture dans une pièce offrant un autre usage. Une chambre, un grenier, un bureau, une buanderie… Pensez, dans ce cas, à isoler votre coin couture avant de l’aménager, à l’aide d’une étagère, d’une bibliothèque, d’un paravent, de rideaux, etc. Placez ensuite la table, puis utilisez tous les espaces disponibles pour optimiser le rangement.
  • Le coin nomade : si vous n’avez pas la place de consacrer un endroit précis à votre hobby, envisagez d’aménager un coin couture mobile. Autrement dit, prévoyez un ou deux chariots roulants pour ranger votre matériel et le déplacer à votre guise. Il vous suffira d’installer votre machine à coudre ou un tapis de coupe sur la table de la cuisine, de la salle à manger ou sur un bureau pour disposer de votre espace.

2. Choisissez la bonne table pour votre coin couture

Il s’agit de l’élément le plus indispensable pour aménager son coin couture : la table est votre espace de travail, l’endroit où vous allez couper, coudre et dessiner. Il est toujours possible d’installer des rangements en utilisant les espaces oubliés, rarement d’étendre l’espace de travail une fois l’endroit aménagé ! Prévoyez une table suffisamment grande, selon la place dont vous disposez, pour coudre sans vous cogner ou faire tomber votre matériel.

  • Utilisez de vraies tables, en particulier pour la table de coupe. Si vous en avez la place, elles offrent suffisamment de profondeur pour étaler les patrons et les tissus, dessiner ou couper sans avoir à tirer le support à chaque mouvement. Vous trouverez sur Internet ou en magasin de décoration des tables de cuisine basiques à petits prix.
  • Recyclez votre bureau. N’importe quel bureau peut se transformer en table de couture et, s’il n’est pas assez large, rien ne vous empêche de l’utiliser comme support et d’installer une planche dessus. Vous pouvez également utiliser un bureau d’angle ou deux bureaux accolés.
  • Utilisez des planches. Inutile de chercher trop loin pour aménager une table dans votre espace couture ! Planches et tréteaux sont très abordables, peuvent être décorés et déplacés à l’envi. Attention, tout de même, à leur stabilité.
  • Pensez aux bureaux escamotables. Si vous disposez d’un petit espace, ils peuvent vous permettre de faire disparaître les éléments imposants pour offrir un second usage à la pièce. Ils peuvent également servir de table de coupe, en complément d’une table de couture plus discrète.

3. Rangez vos tissus dans votre coin couture

La véritable astuce pour aménager son coin couture efficacement tient aux tissus : ne stockez pas vos coupons à l’horizontale ! Des piles de tissu sont peu pratiques et finissent, à terme, par se mélanger ou s’effondrer. Il existe, en revanche, de nombreuses astuces pour les stocker à la verticale.

  • Recyclez des cartons : glissez un morceau de carton dans vos coupons pliés pour les rigidifier et les placer sur la tranche, dans vos étagères ou vos tiroirs, comme des dossiers. Une telle astuce est inutile dans le cas d’un tissu épais ou d’une grande longueur car l’épaisseur ou la rigidité du tissu fait tenir le coupon.
  • Utilisez des tiroirs range-classeurs pour les petits coupons ou les tissus fragiles. Posez-les à cheval sur les barres prévues pour accueillir les dossiers.
  • Roulez les coupons pliés pour obtenir des « tubes » de tissu. Posez-les à la verticale dans un tiroir profond, vous visualiserez les motifs et les couleurs facilement sans perdre de place.
  • Installez une tringle si vous disposez d’un placard. Vous pourrez y ranger les coupons de tissus sur des cintres à pantalons, présentant plusieurs étages, et même y accrocher vos ouvrages terminés !
  • Récupérez des rouleaux de carton vides, dans les magasins spécialisés, pour les très grands métrages de tissu. Scotchez à l’extrémité un bord du tissu (plié en deux si la laize est trop grande), puis enroulez-le autour du rouleau. Stockez ces rouleaux debout, dans un placard, dans un bac, un range-parapluie ou une poubelle, ou éventuellement couchés sous un bureau ou sur une armoire.

4. Rangez le petit matériel dans votre coin couture

Pour aménager un coin couture, mieux vaut éviter les ciseaux, épingles ou cannettes qui traînent sur la table. Là encore, rien ne vaut un rangement vertical ! Il dégage de la place tout en occupant l’espace au mur et s’adapte idéalement aux petits espaces.

  • Un tapis cousu est une bande de tissu munie de poches qui se coince sous la machine à coudre et dont les poches dépassent du bord de la table. Vous pourrez y accrocher des épingles et y glisser tout le petit matériel de couture à usage courant : ciseaux, réglet, mètre, craie, etc. Une poche ou un petit panier peuvent être accrochés au tapis afin de servir de poubelle de table et d’accueillir les fils ou peluches.
  • Les panneaux en tôle perforée, habituellement réservés aux garages et aux outils de bricolage, s’adaptent parfaitement à l’aménagement d’un coin couture. Fixez-les au mur, éventuellement après les avoir peints. Vous pourrez y positionner et déplacer, selon vos besoins, différents crochets pour y suspendre ciseaux, canettes, bobines, cônes de fil, etc.
  • Les panneaux métalliques se fixent également au mur et accueillent de nombreux éléments magnétiques : pots à crayons, boîtes aimantées contenant épingles et petits accessoires ou n’importe quel objet sur lequel vous aurez collé un aimant !
  • Recyclez une planche de bois et plantez-y de gros clous bien enfoncés à intervalles réguliers. Accrochez-y bobines, canettes, ciseaux, etc.
  • Les bandes magnétiques à visser ou à coller au mur permettent d’accrocher tous les éléments métalliques, dont les ciseaux.
  • Les bocaux en tous genres contiennent facilement les rubans, fermetures Éclair et autre passementerie. Ils peuvent se ranger alignés côte à côte dans les tiroirs d’une commode. Dans ce cas, notez sur le couvercle leur contenu, percez-y un trou pour en sortir le ruban facilement ou collez-y un échantillon de leur contenu. Les couvercles peuvent également être vissés sous une étagère, auquel cas les bocaux sont suspendus par le couvercle et gagnent de la place, tandis que leur contenu demeure visible.
  • Utilisez des rouleaux de papier toilette vides, morceaux de bois ou bâtonnets pour y enroulez les rubans, biais et autres cordons.
  • Utilisez des boîtes de rangement de cuisine, de bonbons, de gâteaux et autres boîtes vides recyclées pour ranger tous les accessoires. Vous pouvez au passage les repeindre ou les recouvrir. Attention, en revanche, à ne pas les laisser s’entasser sur un bureau ! Rangez-les dans des tiroirs, étagères ou placards.

5. Rangez les patrons dans votre coin couture

Ne laissez pas vos patrons s’entasser, vous finiriez par perdre des pièces ou ne plus retrouver le bon modèle !

  • Recopiez vos patrons préférés sur du carton souple pour les conserver. Percez des trous dans chaque morceau et accrochez-les avec un ruban ou un anneau, lui-même suspendu à un cintre ou à un crochet.
  • Rangez les patrons souples dans des pochettes et les pochettes dans des classeurs ou des boîtes de rangement, à la verticale. Rangez ces boîtes ou classeurs dans un placard, un tiroir, un chariot à roulettes...
  • Triez-les par type de vêtements pour les retrouver facilement, quelle que soit la méthode de rangement : préparez une boîte, un classeur ou un crochet pour les pantalons, un autre pour les hauts, etc.

Aussi dans la rubrique :

Utilisation

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider