Sommaire

Coudre un maillot de bain

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Impossible de trouver le bon modèle de maillot de bain en magasin ? Il est temps de passer au fait-maison ! Un minimum d’entraînement suffit pour coudre un maillot de bain et réaliser des modèles sur-mesure, à vos goûts, déclinés à l’infini pour un prix modique… Suivez ces quelques conseils pour maîtriser la couture du lycra et apprenez à coudre un maillot de bain.

1. Choisissez le patron pour coudre un maillot de bain

Comme toujours en couture, un bon patron assure la moitié de l'ouvrage. Pour coudre un maillot de bain, prenez le temps de choisir votre modèle !

  • Décidez avant tout du type de maillot de bain : un modèle femme, homme ou enfant ? une pièce ou deux pièces ? un maillot de bain nageur, bikini ou rétro ?
  • Achetez un patron papier ou téléchargez un patron PDF, certains étant gratuits. Dans les deux cas, interrogez les vendeurs ou consultez les commentaires des internautes pour obtenir des informations supplémentaires sur le modèle, sa coupe, sa taille...
  • Au besoin, effectuez une recherche sur Internet. Sur les blogs et les forums, vous trouverez des exemples de marques de patrons pour maillot de bain et les commentaires afférents.
  • Contrôlez les correspondances de tailles annoncées par rapport à vos mesures. N'oubliez pas qu'un patron de maillot de bain est en principe plus petit que vos mesures, puisque destiné à s'étirer sur le corps !
  • Il est également possible de reprendre le patron d'un maillot de bain existant. Cette méthode n'est cependant pas la plus simple, l'élastique rendant complexe le report de la forme.

2. Choisissez le tissu pour coudre un maillot de bain

Coudre un maillot de bain impose un choix de tissu restreint. Il vous faudra choisir un tissu effectivement extensible en hauteur comme en largeur, pour ne pas pocher, et prévoir au minimum une doublure pour le fond.

  • Choisissez un lycra en polyamide extensible 2 sens, qui s’étire indifféremment en largeur et en longueur. Vous le trouverez parfois simplement intitulé « maillot de bain », en uni ou en imprimé.
  • Si vous le souhaitez, libre à vous de tester d’autres tissus extensibles, en gardant à l’esprit qu’un manque d’élasticité fait pocher et que les tissus synthétiques sèchent plus vite tout en étant plus confortables.
  • Surveillez le grammage du tissu : plus il est bas, plus le maillot sera transparent ; plus il est élevé, plus il sera opaque.
  • La doublure est une maille polyamide, disponible dans la plupart des magasins de tissus en noir, blanc ou chair. Elle est, au minimum, utilisée pour doubler le fond du maillot de bain. Il est cependant possible de doubler également les bonnets ou même la totalité du maillot pour renforcer les parties trop fines ou transparentes. Vous pouvez également choisir de la remplacer par un tissu extensible gainant si vous souhaitez affiner votre silhouette.
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Déterminez les bonnes fournitures pour coudre un maillot de bain

La difficulté du maillot tient à ses spécificités : il est réalisé dans un tissu extensible dont toutes les coutures doivent être élastiques. Il est par ailleurs destiné à être porté à même la peau, imposant des finitions parfaites. Pour y parvenir, il est indispensable de soigner le choix des fournitures.

  • Le fil à coudre de la canette est obligatoirement un fil mousse, doux et élastique. Pour le fil de dessus, choisissez un fil polyester. Le principe est le même avec une surjeteuse, la troisième bobine d'un surjet 4 fils devant être du fil mousse.
  • Les aiguilles à coudre doivent être capables de piquer le lycra sans abîmer les mailles : choisissez des aiguilles stretch ou jersey, à bout rond, qui passent entre les mailles sans les trouer. Optez pour des tailles 70 avec un lycra léger, 80 pour un lycra moyen, 90 pour un lycra épais.
  • Les élastiques font partie intégrante du maillot de bain, placés sur les coutures pour assurer le maintien du maillot. Il existe des élastiques spéciaux pour maillot de bain, en gomme ou en caoutchouc, souples et résistants. Vous les trouverez le plus souvent transparents, noirs ou blancs et en 5 mm de large. Prévoyez plusieurs mètres, vous réutiliserez les mêmes pour coudre les maillots de bain suivants !
  • Les ciseaux revêtent une importance particulière dans le cas du lycra : ils doivent être parfaitement affûtés afin de couper les mailles sans les tirer. Ils peuvent être remplacés, si vous avez l'habitude de le manipuler, par un cutter rotatif qui coupe parfaitement la maille sur un tapis de coupe.

4. Coupez les morceaux du maillot de bain

Avant de commencer, faites le point sur votre patron et sur le nombre de morceaux à obtenir.

  • Sur un maillot de bain une pièce basique, on compte un dos, un devant et la doublure.
  • La partie doublure peut être un empiècement d’entrejambe, un devant complet ou encore un dos + un devant.
  • Tirez sur le tissu pour déterminer le sens le plus élastique, largeur ou hauteur, s’il n’est pas indiqué. Positionnez le patron dans le sens le plus élastique.
  • Coupez avec une paire de ciseaux de couture. Inutile de cranter les bords, le lycra ne risquant pas de s'effilocher.
  • N'oubliez pas de reporter tous les repères du patron pour faciliter ensuite le montage.

5. Adaptez le point pour coudre un maillot de bain

Le point de base pour coudre un maillot de bain est un point élastique, agissant en complément du fil mousse en canette : ils garantissent l'élasticité des coutures. Quoiqu'il arrive, faites plusieurs essais sur des chutes de tissu et tirez dessus, afin de contrôler l'élasticité de la couture.

  • La plupart des machines à coudre proposent des points élastiques ou stretch. Si la vôtre en prévoit, privilégiez-les. Le point zigzag est, quant à lui, disponible sur toutes les machines et, par définition, extensible. Réglez-le sur 3 mm de longueur et 0,5 mm de largeur.
  • Avec une surjeteuse, optez pour le classique surjet 4 fils, et n’oubliez pas le fil mousse.
  • Évitez par principe le point droit ou choisissez un point droit stretch sur une machine à coudre. Il est, dans tous les cas, moins extensible que le point zigzag.
Consulter la fiche pratique Ooreka

6. Cousez le maillot de bain

Lorsque tous les éléments sont prêts, il ne reste qu’à assembler les morceaux ! Lisez attentivement les instructions de montage dans leur ensemble pour comprendre la méthode globale, puis suivez les étapes indiquées. Chaque patron possède ses particularités.

  • Piquez la couture d’entrejambe, en assemblant le devant avec le dos, endroit contre endroit, à l’aide d’un zigzag ou d’un surjet.
  • Piquez la doublure de fond sur l’envers du maillot, à cheval sur la couture d’entrejambe. Si vous doublez entièrement le maillot de bain, commencez par assembler avec un point droit élastique la doublure et le lycra, envers contre envers.
  • Piquez les coutures côté, en assemblant le devant avec le dos, endroit contre endroit, à l’aide d’un zigzag ou d’un surjet.
  • Positionnez la longueur d’élastique indiquée sur les échancrures visée dans les instructions (taille, jambes, emmanchures, encolure…).
  • Épinglez les deux extrémités de l’élastique sur le tissu, puis tirez-le pour faire correspondre sa taille à la taille de l’échancrure. Attention, le tissu, pour sa part, ne doit surtout pas être étiré, sans quoi vous obtiendriez des fronces.
  • Piquez l’élastique avec un point de zigzag.
  • Suivez ainsi le reste des instructions de montage, en alternant coutures extensibles et coutures élastiques. C’est tout !

Matériel nécessaire pour coudre un maillot de bain

Imprimer
Aiguille à coudre

Aiguille à coudre

Moins de 1 €

Ciseau de couturière

Ciseau de couturière

À partir de 15 €

Fil à coudre

Fil à coudre

Environ 2 €

Machine à coudre

Machine à coudre

À partir de 160 € ou à partir de 5 € la journée en location

Mètre de couturière

Mètre de couturière

À partir de 3 €

Tissu

Tissu

À partir de 4 €

Ces pros peuvent vous aider