Sommaire

Coudre une culotte

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Coudre une culotte est l’ouvrage idéal pour commencer à faire sa lingerie soi-même. Simple et rapide, le modèle de base en coton peut se transformer en œuvre de dentelle pour les couturières expérimentées. Il peut également se décliner, au fil des essais, en shorty, culotte brésilienne, tanga, string et beaucoup d’autres. Suivez ces quelques conseils pour découvrir comment coudre une culotte unique !

1. Choisissez le patron pour coudre une culotte

Un patron de culotte se constitue le plus souvent de trois parties : le devant, le dos et le fond de culotte. Le fond de culotte peut être un véritable empiècement doublé reliant le devant et le dos ou une simple pièce de doublure.

  • La simplicité : le patron idéal pour une première réalisation est celui de la culotte en coton, type bloomer. Il évite la couture sur tissu extensible et fragile, convient à toutes les morphologies et se personnalise facilement.
  • La disponibilité : vous trouverez de nombreux patrons PDF en téléchargement, payant ou gratuit, sur Internet, et des patrons papier en mercerie. Vous pouvez tout aussi bien reprendre le patron d'une culotte existante. Faire un patron sans base, en revanche, peut s'avérer plus difficile qu'il n'y paraît.
  • Le style : tout est possible pour coudre une culotte. Bloomer, tanga, string, vous trouverez d'innombrables modèles de culotte à réaliser ! Choisissez en fonction de vos goûts mais aussi de votre niveau de couture.
  • La taille : méfiez-vous des différences entre les tailles américaines, anglaises ou françaises, voire des différences de tailles entre les marques de patrons. Mieux vaut prendre vos mesures précises et les comparer avec les mensurations fournies par l'auteur du patron avant de choisir la taille.

2. Choisissez le tissu pour coudre une culotte

Tous les tissus peuvent être utilisés pour coudre une culotte. Ils n’auront pas, en revanche, les mêmes propriétés et ne s’adapteront pas aux mêmes patrons !

Le fond de culotte doit quant à lui être doublé, par souci d’hygiène et pour préserver la solidité de la culotte.

Quel tissu ?

  • La culotte en coton : popelines et voiles de coton sont les favoris des culottes rétro, froncées et féminines. On en trouve une infinité de variations de couleurs et de motifs.
  • La culotte en dentelle : si la dentelle est fragile et parfois difficile à coudre, il s’agit malgré tout d’un basique sexy et féminin de la lingerie. Il existe des patrons de tanga utilisant des rubans de dentelle large, à réaliser en quelques coutures. Tulles, voiles ou plumetis offrent des variations innombrables et permettent de jouer sur leurs transparences. Comme la dentelle, ils peuvent également s’utiliser en incrustation ou en application.
  • La culotte en jersey : souple et confortable, le jersey est peu cher et facile à trouver dans une vaste gamme de motifs et de couleurs. Choisissez un jersey serré pour éviter de le voir pocher trop rapidement. Il est souvent perçu comme plus sportif et moins féminin.
  • La culotte en satin : autre basique de la lingerie, le satin peut être extensible ou non. Brillant et glissant, il est souvent difficile à travailler.

Quelle doublure ?

  • Prévoyez une pièce de coton doux pour le fond de culotte. Le jersey de coton est idéal, doux et extensible, peu onéreux et facile à trouver.
  • Recyclez des chutes de tissu ou même de vieux T-shirts, à condition qu’ils soient propres.
  • Accordez la couleur au tissu choisi pour la culotte, afin que le fond se remarque le moins possible. Sur un tissu transparent, optez pour un ton proche de votre couleur de peau.

3. Faites la liste des fournitures nécessaires pour coudre une culotte

Dans le cas de la lingerie, le matériel nécessaire dépend avant tout du tissu choisi pour coudre la culotte.

  • Le fil à coudre mélange généralement un fil polyester classique pour la couture de dessus, et un fil mousse en canette ou à la place de la troisième bobine de la surjeteuse. Le fil mousse, extensible, apporte de l'élasticité à la couture. Il est également légèrement duveteux et n'irrite pas la peau, ce qui le rend idéal pour les coutures intérieures.
  • Les aiguilles à coudre doivent être adaptées au type de tissu : jersey, stretch, normal… Changez également leur épaisseur en fonction du tissu : 70 pour un voile de coton, 80 pour un jersey de coton.
  • Les ciseaux à tissu ne doivent ne couper que du tissu, en particulier si vous utilisez du jersey ou autre tissu stretch ! Dans ce cas, prévoyez des lames bien affûtées ou utilisez un cutter rotatif sur un tapis de coupe ‒ et prévoyez quelques séances d'entraînement ! Les mailles doivent être coupées nettes pour éviter qu’elles ne s'effilochent ou ne s'abîment.

Il vous faudra surtout déterminer quel élastique sera le plus adapté à votre culotte.

  • Le biais élastique porte bien son nom : il se pose comme un biais, en deux temps, et garantit une finition propre.
  • L'élastique à picots se pose en bordure de tissu, en deux étapes. Il offre un effet fantaisie, les picots de l'élastique bordant le tissu de la culotte.
  • L'élastique 5 mm se pose sur l'envers du tissu ou dans un ourlet replié avec un point zigzag. Il peut servir à réaliser une finition propre comme un ourlet volanté.

4. Cousez une culotte simple

Coudre une culotte basique, froncée et élastiquée, est particulièrement simple. L'unique difficulté tient aux élastiques, pour qui n'en a pas l'habitude, ou au tissu, si vous choisissez de coudre du lycra. Une culotte en coton, en revanche, peut être réalisée en moins de 1 heure !

Comment couper la culotte ?

À partir de votre patron, la marche à suivre est toujours la même.

  • Placez les pièces découpées du patron sur le tissu et la doublure, en respectant le droit fil ou le sens d'élasticité.
  • Ajoutez les valeurs de couture si le patron ne les comprend pas : de 0,5 mm à 1 cm, selon le tissu et les finitions.
  • Coupez les morceaux. Si votre patron prévoit un fond de culotte, pensez à placer un repère à la craie, avec une épingle ou un morceau de masking tape, pour différencier le dos du devant.
  • Surfilez ou surjetez tous les morceaux.

Comment coudre la culotte ?

C’est l’étape où vous assemblez les différentes pièces.

  • Épinglez le devant avec le dos de l'entrejambe endroit contre endroit ; vous pouvez aussi épingler le devant et le dos avec le fond de culotte si votre patron l’exige.
  • Piquez-les au niveau du fond de culotte au point droit à la machine à coudre ou directement à la surjeteuse.
  • Repassez les marges de coutures.
  • Épinglez la doublure sur le fond de la culotte, bien alignée avec les échancrures des cuisses.
  • Piquez ou surjetez les côtés pour la fixer.
  • Si vous souhaitez broder ou décorer le tissu de la culotte, faites-le à cette étape, avant de la refermer.
  • Assemblez les deux côtés de la culotte, devant avec dos, endroit contre endroit.

Comment coudre les élastiques sur une culotte ?

C'est l'étape délicate. Soyez patient et entraînez-vous.

  • Coupez la longueur d'élastique indiquée pour les ouvertures des jambes et de la taille. Épinglez-les.
  • Avec un élastique plat, piquez-le avec un point zigzag sur l'intérieur de la culotte, au bord ou à 1 cm pour un effet volanté.
  • Avec un biais élastique, piquez un côté du biais pour le maintenir, envers contre envers, avec un point droit élastique, puis repliez-le sur le bord du tissu et piquez sur l'endroit avec un point zigzag.
  • Avec un élastique à picots, posez-le à cheval sur le bord, sur l'endroit, picots vers l'intérieur du tissu. Piquez ensuite avec un point droit élastique à 2 mm des picots, repliez l'élastique sur l'envers puis surpiquez sur l'endroit avec un point zigzag.
  • C'est terminé ! Ajoutez rubans, dentelles, nœuds ou tout autre élément décoratif si vous le souhaitez.

Matériel nécessaire pour coudre une culotte

Imprimer
Aiguille à coudre

Aiguille à coudre

Moins de 1 €

Ciseau de couturière

Ciseau de couturière

À partir de 15 €

Fer à repasser

Fer à repasser

À partir de 40 € environ

Fil à coudre

Fil à coudre

Environ 2 €

Machine à coudre

Machine à coudre

À partir de 160 € ou à partir de 5 € la journée en location

Mètre de couturière

Mètre de couturière

À partir de 3 €

Tissu

Tissu

À partir de 4 €

Ces pros peuvent vous aider