Comment coudre du cuir à la machine

Sommaire

Coudre du cuir à la machine, contrairement à l’idée qu’on s’en fait, n’a rien de compliqué à condition d’être préparé.

Pour obtenir une piqûre nette et régulière, la machine à coudre doit entraîner le tissu vers l’arrière. Or le cuir présente une surface grainée, et non tissée, qui a tendance à coller au pied de la machine ou à accrocher sur l’envers.

Plus épais et plus dense, le cuir peut également provoquer la casse du fil ou de l’aiguille, s’ils ne sont pas adaptés.

Par ailleurs, chaque trou pratiqué sur du cuir coupe la matière, fragilise et laisse des marques. Les différentes étapes doivent donc se dérouler sans épingles, et la couture opter pour un point long, afin de percer le moins de trous possibles.

Suivez ces quelques étapes pour bien préparer la couture et éviter les ennuis !

1. Choisissez du cuir qui permet la couture machine

Il existe de nombreux types de cuirs. La possibilité, et la facilité, à les coudre sur une machine familiale dépendent généralement de leur épaisseur.

  • Un cuir d’habillement souple de 0,5 mm se pique, le plus souvent, comme un tissu sur une machine standard.
  • Entre 0,5 et 2 mm d'épaisseur, les pieds, aiguilles et fils spécifiques sont en principe incontournables. Plus le cuir est épais, plus la machine à coudre doit être puissante.
  • Au-delà de 2 mm, coudre du cuir avec une machine familiale risque d’abîmer à la fois le cuir, et la machine… Optez pour de la colle, ou pour une machine à coudre le cuir.

2. Choisissez une aiguille adaptée à la couture du cuir à la machine

L’immense majorité des merceries propose des aiguilles spéciales cuir. En acier trempé, elles sont solides, avec une pointe acérée capable de fendre un cuir épais sans casser.

  • Il existe des aiguilles de tailles 80, 90 ou 100 : adaptez celle-ci en fonction de l’épaisseur de votre cuir. Si elle est trop fine, l’aiguille casse !
  • Il existe également des aiguilles doubles pour les surpiqûres.
Lire l'article Ooreka

3. Équipez-vous d’un pied de biche pour coudre du cuir

Pour régler le problème du pied qui « colle » sur le cuir, il existe des pieds de biche spéciaux : les pieds en téflon, qui glissent sur le cuir, ou les pieds roulants, dotés de roulettes.

À défaut, quelques astuces existent pour aider le pied à glisser : en premier lieu, couvrir le dessous du pied avec du scotch. Attention cependant, si celui-ci n’est pas parfaitement appliqué, il peut abîmer votre cuir. Si vous choisissez cette solution, faites des essais pour vérifier son efficacité.

Vous pouvez également glisser une feuille de papier de soie entre le pied et le cuir, qu’il suffira de déchirer délicatement une fois la couture achevée.

Lire l'article Ooreka

4. Choisissez du fil pour coudre le cuir

Coudre du cuir nécessite un fil aussi solide que la matière : plus le cuir est épais, plus le fil doit être résistant. Optez pour du synthétique, qui casse moins que le coton, ou du fil de lin au chinois fin, disponible en mercerie.

Certaines boutiques spécialisées proposent également un fil spécialement conçu pour piquer le cuir, en polyamide haute résistance.

Lire l'article Ooreka

5. Préparez les pièces de cuir à coudre

À la préparation de la couture du cuir, pas question d’utiliser le cuir d’épingles :

  • Pour découper les pièces, dessinez directement sur l’envers du cuir : placez le patron, maintenez-le avec des poids et tracez les contours. Découpez, puis préparez les morceaux de cuir à assembler… en commençant par un test sur deux chutes de cuir.
  • Pour éviter les épingles, utilisez simplement des pinces à linge, des pinces à dessin, des trombones ou même du scotch repositionnable.
  • Dans tous les cas, surveillez la pression appliquée : trop forte, le cuir pourrait marquer. Pour les mêmes raisons, évitez les pinces dotées de picots ou de stries.
  • Assemblez les morceaux au dernier moment et retirez les pinces dès que possible : moins longtemps elles restent, moins le cuir risque de s’abîmer.
  • Si vous êtes habitué au bâti, remplacez-le par un stick de colle vinylique basique. Appliquez sur les valeurs de couture uniquement, assemblez et laissez poser quelques minutes en maintenant les épaisseurs avec des pinces si besoin. Puis piquez !

6. Faites un essai et réglez le point

  • Débutez avec un point droit long de 4 mm, que vous ajusterez par la suite. Placez un morceau de cuir test sous le pied de biche, plantez l’aiguille, abaissez le pied et piquez !
  • Si vous sentez que le cuir résiste, facilitez son entraînement en posant une main bien à plat de chaque côté du morceau pour le guider. Ne tirez pas d’une main sur le morceau derrière le pied de biche, le cuir pourrait se déformer.
  • Après avoir assemblé deux morceaux test, tirez pour tenter de les séparer, puis vérifiez la couture de près : si le cuir a commencé à se déchirer quand vous avez tiré, augmentez la longueur du point pour espacer les trous. Ou si le cuir le permet, optez pour une aiguille plus fine.
  • Si le fil casse à la couture, diminuez sa tension. Si le problème persiste, choisissez un fil plus solide !
  • Si votre machine le permet, ajustez la pression du pied de biche en fonction du résultat obtenu : lorsque des points sautent, augmentez la pression. Lorsque le cuir marque, allégez-la.
  • En fonction de l’épaisseur et de la pression du pied, le cuir peut marquer en passant sur les grilles d’entraînement, sous le pied, même après avoir diminué la pression. Dans ce cas, piquez autant que possible sur l’endroit, afin de ne pas abîmer le côté visible, ou glissez une feuille de papier de soie entre les grilles et le pied de biche, qu’il suffira de déchirer délicatement une fois la couture terminée.
Lire l'article Ooreka

7. Piquez votre cuir

  • Une fois les véritables morceaux positionnés, commencez par un point aller-retour, pour consolider la couture.
  • Veillez à maintenir une pression égale sur la pièce : ne tirez pas subitement, ou la couture sauterait des points.
  • Si l’aiguille bloque, levez aussitôt le pied. Jouez du volant pour percer une éventuelle surépaisseur, ou changez d’aiguille si le volant n’y suffit pas.
  • Avancez doucement dans les courbes : si le cuir est mal entraîné, il est plus difficile d’obtenir une piqûre régulière. Et s’il l’est trop, tout autant ! Comme toujours, mieux vaut avancer lentement, mais sûrement.
  • Terminez par un point arrière, c’est fait !

Matériel nécessaire pour coudre le cuir à la machine

Imprimer
Ciseau de couturière

Ciseau de couturière

À partir de 15 €

Craie

Craie

À partir de 1 €

Fil à coudre

Fil à coudre

Environ 2 €

Machine à coudre

Machine à coudre

À partir de 160 € ou à partir de 5 € la journée en location

Ces pros peuvent vous aider